Quel âge pour souscrire à une assurance obsèques ?

A-quel-age-souscrire-une-assurance-obseques

Aujourd’hui, l’assurance obsèques remporte presque autant, voire plus de succès que le contrat d’assurance-vie ou d’assurance décès. Cela est soutenu par la surenchère que  connaissent les obsèques, mais aussi par le souci de plus en plus grandissant des personnes de gérer leurs propres obsèques.

Pour voir les offre d’assurance obseque du crédit agricole cliquez ici

Mais voilà ! Comme tout bon contrat d’assurance, la souscription à l’assurance obsèques est soumise à une condition d’âge, sauf qu’en l’espèce, celle-ci est pour le moins particulière. La limite d’âge est d’autant plus importante qu’elle détermine le type de prime à laquelle vous pouvez souscrire dans votre contrat d’assurance obsèques. Découvrez tantôt !

L’âge limite pour une prime unique

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un montant versé en une seule fois en constitution au capital obsèques. C’est l’option que choisissent les personnes disposant du montant du capital et qui ne souhaite pas s’encombrer du paiement de mensualités.

Cependant, on conseille surtout la prime unique aux personnes souhaitant souscrire à un contrat d’assurance obsèques qui sont encore jeunes pour diverses raisons. D’abord, la prime unique a l’avantage de produire des intérêts, vous dispensant de l’obligation de verser le montant total du capital. Vous versez un montant donné et vous laissez fructifier votre investissement jusqu’au jour J.

après, il ne serait pas très malin d’opter pour un versement échelonné lorsque vous êtes encore dans la fleur de l’âge, car si le montant de vos cotisations dépasse le montant du capital décidé au contrat, la compagnie d’assurance est légalement autorisée à ne reverser que le montant exact du capital et de se garder le surplus. Vous aurez donc cotisé à perte. C’est pour cette dernière raison que la limite d’âge est de 70ans.

Cliquez ici pour regardez un comparatif des meilleures assurances obsèques

L’âge limite pour une prime temporaire

Lorsque vous choisissez de verser votre capital, non pas en une fois, mais plutôt de façon périodique, et ce, sur une période déterminée, vous versez une prime temporaire. Ladite période ainsi que le montant des versements sont prédéterminés au contrat d’assurance obsèques.

En raison de cela, les assureurs sont regardants sur l’âge du souscripteur à la signature du contrat. C’est du rapport entre l’âge au moment de la souscription et la durée choisie qu’ils déterminent le montant de la prime qu’ils sont prêts à accorder à leurs clients, mais aussi celui des échéances. Celles-ci ne seront pas les mêmes selon qu’une personne de 50ans souscrit pour un versement sur 5, 1 ou 15 ans.

Tout comme la prime unique, on conseille ce type de prime aux personnes encore jeunes, généralement pour mes mêmes motivations. Ici aussi, l’âge limite est de 70 ans.

L’âge limite pour une prime viagère

C’est le dernier mode de versement de cotisation pour un contrat d’assurance obsèques. La prime viagère est versée par le souscripteur dès la souscription jusqu’à sa mort, et ce, indépendamment du montant de la prime. Avec cette prime, si vous ne mourez pas après que le montant de la prime soit constitué, vous continuez de cotiser. Au moment de votre décès, seul le montant exact est versé.

Au contraire, si vous décédiez avant, l’assureur a l’obligation de verser l’entièreté du capital au contrat d’assurance au bénéficiaire que vous aurez choisi. Cette particularité lui vaut d’être conditionné par un âge limite fixé à 80ans.

A lire aussi : Où acheter ses rollers ?