Enceinte de monitoring active ou passive

enceinte de monitoring2

Comme son nom l’indique, l’enceinte de monitoring est un dispositif qui sert pour la vérification et au contrôle du son. Pour cette raison, il est très important de faire un meilleur choix en ce qui concerne l’enceinte de monitoring à utiliser dans son studio d’enregistrement. Conscient de cela, on se demande bien quel choix faire entre une enceinte de monitoring passive et celle active.

Enceinte de monitoring passive ou active : que faut-il savoir ?

L’enceinte de monitoring est l’élément déterminant à avoir dans son studio pour pouvoir produire des sons de qualité ; d’où la nécessité d’en choisir la meilleure.

Sur le marché, il existe deux grandes catégories d’enceinte de monitoring : la première est l’enceinte active et la seconde l’enceinte passive. À ces deux catégories s’ajoute une sous catégorie qui regroupe l’enceinte active/passive ou de distance/proximité. Si l’enceinte passive nécessite un amplificateur, celle active quant à elle est dotée d’un moniteur à amplificateur intégré.

Tout savoir, sur le positionnement de votre matériel

Enceinte de monitoring passive ou active : quel choix faire ?

Si au niveau sonore il n’existe pas de différence apparente entre l’enceinte de monitoring passive et celle active, il en existe bien à d’autres niveaux. Plus pratique que l’enceinte de monitoring passive celle active est dotée d’amplificateur intégré. En effet, les enceintes de monitoring actives vous offrent plus de puissance et vous mettent à l’abri des inquiétudes liées à la place que doit occuper l’amplificateur dans le home studio.

Elles vous offrent une utilisation très simplifiée. Il suffit qu’elles soient branchées sur un câble d’alimentation de 220 V. À l’entrée tout comme sur une interface audio elles s’allument grâce à un bouton on/off. Les volumes de ces dernières se règlent directement sans aucune difficulté. En plus, les amplificateurs intégrés dans l’enceinte de monitoring active s’adaptent très parfaitement aux transducteurs de l’enceinte (boomer, tweeters.).

A lire aussi, Notre guide pour choisir sa surjeteuse !

De plus, la plupart des enceintes de monitoring actives retrouvées dans le commerce sont bi amplifiée. Elles sont dotées d’un amplificateur pour les aigus et d’un autre pour les graves. C’est ce qui permet d’obtenir une meilleure séparation des fréquences en vue d’une très bonne restitution du son à la fin.

Les enceintes de monitoring passives nécessitent toutes la présence d’un amplificateur externe. Pour bien fonctionner, il est nécessaire de leur trouver un amplificateur externe adapté. Elles sont pour la plupart utilisées dans les installations fixes. Également appréciées des ingénieurs de son et des DJ, elles leur permettent de créer un système propre à eux. La puissance maximale que peuvent délivrer les enceintes de monitoring passives doit être nécessairement supérieure à la puissance que peuvent admettre les enceintes.

Les enceintes de monitoring actives possèdent de larges bandes. Ici, ce terme signifie tout simplement que les enceintes de monitoring actives sont capables de retransmettre tout le spectre sonore en allant des graves aux aigus sans oublier les médiums. Chacun des composants de cette catégorie d’enceinte de monitoring est adapté pour fonctionner ensemble tout en offrant une très grande simplicité de connexion.

Bon à savoir

Chacun de ces modèles d’enceinte de monitoring a des caractéristiques et spécificités propres à eux. Il serait donc difficile de vous dire lequel est le meilleur. Votre choix dépendra de l’utilisation que vous souhaitez en faire. Pour découvrir les modèles les plus appréciés dans le milieu du monitoring Voir par ici.