Comment fonctionne un détecteur de métaux ?

detecteur de métaux choisir

Pour profiter pleinement de son appareil, il faut connaître ce qu’il ne faut pas faire et ce qu’il faut faire. Vous devez comprendre à la lettre le fonctionnement de votre outil afin d’éviter certains désagréments au cours de son utilisation au risque d’être déçu.

Les composantes d’un détecteur de métaux

Un détecteur permet de localiser et vous aide à constater la présence d’un outil métallique. Il peut retrouver des objets enfouis à plus de 1,5 m de profondeur. En effet, sa composition assez sophistiquée et de qualité vous permet de découvrir des trésors. Un détecteur de métaux est en général composé d’un boîtier de contrôle qui est composé d’un écran et d’un haut-parleur qui émet des bruits. Ces bruits vous signalent si vous êtes en présence d’objets métallique ou non. D’une canne qui facilite le rangement de l’appareil et finalement d’une tête de détection ou disque qui est relié au boîtier par un fil. C’est le disque qui se trouve en contact direct avec le sol.

Source : http://www.detecteur-de-metaux.info/

Le principe du détecteur

Le fonctionnement du détecteur de métaux se base sur des principes d’induction magnétique. L’induction magnétique fait partie du programme scolaire des terminales S en physique. Une notion découverte par Faraday en 1831. La tête du détecteur contient une bobine qui émet un champ magnétique. Les objets magnétiques qui se trouvent en contact du champ engendrent des perturbations captées par la bobine. Ces perturbations se transforment en bruits sonores et apparaissent sur le boîtier afin de vous orienter plus précisément. La puissance du détecteur de métaux se prouve par sa sensibilité. Plus le détecteur est sensible, plus il détectera les objets métalliques aussi enfouies soient-elle.

Les différents types de détecteurs

En général les détecteurs de matériaux diffèrent par leur puissance, leur design. Il existe différents types de disques de détection. Il diffère par leur niveau de sélectivité, leur précision et leur taille. Les trois types de disques les plus connus sont le disque concentrique qui émet un signal précis et sélectif. Le disque DD qui envoie un signal en grande profondeur et sur une grande surface et finalement le disque spider concentrique qui pénètre facilement les profondeurs.

Bref, utiliser un détecteur de métaux n’est pas si difficile qu’il en a l’air. Il suffit de comprendre son fonctionnement, les boutons qu’il possède et l’aventure peuvent commencer.

 

Lire aussi Les volants PC signés Logitech: /Comment utiliser un défroisseur vapeur ? /Les variantes de la longue-vue

https://www.youtube.com/watch?v=yh0ArT1QzHc